Vous êtes ici : Accueil > Matières > Français > le 1er avril
Publié : 1er avril 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

le 1er avril

En France le premier jour de l’année variait selon les règnes et les provinces, mais le 1er avril était privilégié en raison du "Renouveau" c’est-à-dire du printemps qui commençait.
En 1564, après avoir voyagé dans différentes parties de son royaume où il avait constaté que selon les diocèses l’année commençait à des dates différentes, c’est Charles IX qui décréta, par l’édit de Roussillon, la date officielle du début de l’année dans tout le royaume au 1er janvier.
Mais au 1er Avril la coutume subsista de s’offrir des cadeaux … sous forme de farces.
Quant à l’origine du « poisson d’avril » elle est controversée :
- la fin de la saison de pêche ( la pêche devenait interdite, afin de respecter la période de reproduction). Pour faire un cadeau aux pêcheurs, et pour se moquer un peu d’eux, on leur offrait un hareng. C’est alors qu’une habitude populaire naquit : on accrochait subrepticement un vrai poisson dans le dos des gens.
- la fin du signe zodiacal des Poissons ;
- l’interprétation du mot "ichthus" (poisson, en grec) dont les deux premières lettres veulent dire Jésus Christ (Iêsous-Christos) :

- la date de la fin du carême. Durant cette période la consommation de viande est interdite chez les Chrétiens, le poisson était alors le présent le plus fréquent. Lorsque les blagues se développèrent, l’un des pièges les plus courants était l’offrande de faux poissons.

En France, au début du XXe siècle, on s’envoyait des cartes postales ornées d’un poisson d’avril et richement décorées. Le 1er avril était la fête de l’amour et de l’amitié.
Le musée du château de Dieppe conserve une très importante collection de cartes postales sur ce thème.

Cette coutume de faire des plaisanteries s’est répandue dans de nombreux pays.