Vous êtes ici : Accueil > Matières > Allemand > Compte-rendu du séjour de 2 mois d’un élève germaniste en Allemagne dans le (...)
Publié : 14 septembre 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Compte-rendu du séjour de 2 mois d’un élève germaniste en Allemagne dans le cadre du Programme Brigitte Sauzet

GABIN FOUACHE

Echange Brigitte Sauzay

Printemps 2012

Compte rendu de mon séjour en Allemagne

Mes motivations avant le départ :

Je voulais découvrir un autre pays que le mien, l’Allemagne, avec ses coutumes, ses habitudes familiales, ses plats, ses paysages etc. et surtout me perfectionner en langue allemande !

Les dates :

J’ai séjourné en Allemagne du 27 avril au 08 juillet 2012.
J’ai été accueilli par la Famille Bogatzki qui habite à Niedereschach dans le Baden-Württemberg.

Le transport :

Ce sont mes parents qui m’ont conduit en voiture de Fécamp à Niedereschach. Le trajet a duré une dizaine d’heures (en comptant les pauses). Nous avons passé la frontière sur un pont à Strasbourg.Sur le territoire allemand, nous avons roulé sur des petites routes de campagne et longé la rivière « Kinzig ».

L’accueil :

Toute la famille m’attendait et m’avait préparé une chambre.
Dans la maison, vivent : Adam le père, Gabi la mère, Opa le grand-père, Rona, la petite sœur de 9 ans et Arnim mon correspondant de 13 ans.

Mon correspondant :

Arnim a exactement le même âge que moi à 4 jours près. Il est en 8ième au collège Romaüsring de Villingen-Schwenningen. C’est un bon élève.
Il joue de l’orgue à l’école de musique de Obereschach.
Il aime le foot, le skate et le vélo. Il est sportif.
Il joue beaucoup aux jeux vidéo.
Il parle plusieurs langues : Allemand, français, anglais, espagnol et polonais !

La famille allemande :

Le père d’Arnim travaille tous les jours jusqu’à environ 15 heures. Il est ajusteur.
Sa mère est caissière à mi-temps. Elle n’a pas d’horaires réguliers. Elle s’occupe de la vie de la famille et du grand-père. C’est elle qui fait les courses et prépare les repas. Les enfants participent en faisant le ménage et en s’occupant du chien Nikan.
Les deux parents sont d’origine polonaise. Ils ont beaucoup voyagé.
Rona est très gentille. Elle fait du piano. Elle est à l’école de Niedereschach. Elle adore le roller et le dessin.

Le collège :

J’étais inscrit au « Gymnasium am Romaüsring ».
Mon premier jour au collège, j’ai été présenté à la classe. Monsieur Pfister était mon tuteur. C’est le professeur de français.
J’ai suivi l’emploi du temps de la 8ièmeA : de 6 à 9 cours par jour.
Les cours durent 45 minutes. Il y a une récréation ou une pause tous les 2 cours.
Les matières ressemblent à celle que j’étudie en France sauf, « l’éthique/religion ». Il y a 2 heures de sport par semaine, plus une heure de natation mais pas de cours d’art ni de musique.
Une fois par semaine, je rencontrais Monsieur Pfister pour faire le bilan de ma semaine.
En Allemagne, les élèves sont libres de sortir du collège, il n’y a pas de grille, ni de surveillant ! Les professeurs ont des rapports presque « amicaux » avec leurs élèves.
Tous les jours j’allais au collège en bus avec une carte spécialement faite à mon nom.
Je me suis fait des amis dans la classe. Mon dernier jour de collège a été très émouvant. J’ai reçu des cadeaux et des témoignages d’amitié.

Mes activités :

A l’école de musique d’Obereschach, j’ai été initié à la guitare.
De temps en temps, la famille m’emmenait à la piscine ludique de Rottweiller, Saint Georgen ou Schwenningen.
J’ai beaucoup joué au foot dans le village d’Arnim avec ses copains, j’ai aussi fait du vélo et du skate. J’ai visité une partie de la Forêt Noire, le parc d’attraction de Legoland et celui de Europa-Park.
J’ai aussi participé aux tâches familiales et à un chantier dans la maison.

L’adaptation à la vie allemande :

Ça n’a pas été facile au début, j’étais très fatigué par le rythme nouveau des cours, de la vie de famille et par la langue allemande que je ne maitrisais pas.
Ce qui m’a le plus surpris (mais finalement, j’y ai bien pris goût ! ! !) ce sont les repas.
A toute heure de la journée il est possible de manger. Par exemple, une pizza en rentrant du collège à 16h30, ou bien une glace 1 heure avant le repas du midi… Le soir, personne ne se met à table et chacun dîne avec des encas : crêpe, salade de fruits, sandwich au poisson pané / salade / mayonnaise … J’ai découvert quelques plats allemands : Maultaschen, Bretzel, boulettes de viande…
Ce qui est aussi bien différent de chez moi, c’est que les enfants ne restent pas beaucoup dans la maison. Ils jouent en permanence dehors.

Mes coups de cœur :

J’ai adoré les paysages de la Forêt Noire. J’ai beaucoup aimé les sorties avec la famille et leurs habitudes alimentaires ! J’ai apprécié l’ambiance en classe, le contact « presque amical » avec les professeurs.
J’ai progressé en langue allemande : je comprends bien mieux quand on me parle (presque tout). En revanche, j’hésite encore à parler moi-même et il me faut réfléchir pour former les phrases correctement.

Mes projets :

J’aimerais bien renouveler cette expérience enrichissante. Monsieur Pfister a écrit sur mon bulletin qu’il souhaitait me revoir, c’est très encourageant pour moi.
Mon but : devenir entièrement bilingue !

18/08/12

Documents joints