Vous êtes ici : Accueil > Matières > Technologie > Se reposer sur ces maths-là
Publié : 15 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Se reposer sur ces maths-là

La programmation des picaxe permet grâce à l’instruction readadc (adc= analogique-digital-converter) de convertir l’analogique en numérique.
L’analogique est dû à la variation de la tension aux bornes d’un composant :

  • Un potentiomètre réglant par exemple le son d’une chaîne Hi-Fi.
  • Une LDR (Light Dependent Resistor) sensible à la luminosité extérieure.
  • Un capteur de distance infra-rouge SHARP détectant selon ses capacités techniques un obstacle à proximité d’un mobile.

En 3ème, nous utilisons un capteur SHARP GP2Y0A21YK0F.

Le boîtier se compose côte à côte d’un émetteur infra-rouge et d’un récepteur infra-rouge. Sans obstacle proche, la tension à ses bornes est entre 0 Volt et 1 Volt. A 6 cm d’un obstacle, la tension atteint 3V sans pour autant culminer à la hauteur de la tension d’alimentation du robot (3 piles de 1,5 V = 4,5V).

Pour convertir une tension de 0 V à 4,5 V, nous utilisons une plage numérique de valeurs s’étalant de 0 à 255 (Quelle est la puissance de 2 permettant d’obtenir 256 ?...)
Ainsi le 0 V prend la valeur O, le 4,5 V la valeur 255.

Petits problèmes mathématiques simples :

Quelle sera la valeur attribuée à une tension de :

  • 1,5V
  • 3V
  • 1V
  • 2,25V

Quelle tension correspond à :

  • 64
  • 42

Comment savoir si un nombre est divisible par 3 ?

La technologie a beaucoup évolué. Elle s’intéresse à des avancées techniques de plus en plus complexes. C’est l’intérêt de cette matière qui met les mathématiques et le français au service des progrès scientifiques.(Manipulations de données chiffrées et compréhension de textes scientifiques).